17.3.11

Initiative pour le Japon

C'est une très belle initiative de dessinateurs autour du forum Café salé qui consiste à réunir des dessins réalisés autour des évènements récents que subit le Japon. Les dessins seront probablement exploités afin de lever des fonds qui serviront à une association (Give2Asia) qui pourra aider sur place, à reconstruire je suppose, etc.


J'ai tout naturellement voulu apporter une petite aide an réalisant des images.
J'en ai fait 3, avec les différentes idées qui me sont venues.


Les voilà.




© Caroline Chinal - 03/2011


© Caroline Chinal - 03/2011


© Caroline Chinal - 03/2011
 







Je profite de cette note sur le sujet pour exprimer librement mon opinion sur le sujet crucial qui agite un peu l'actualité. Certains crachent sur les "salopards" qui ont le mauvais goût de parler du risque nucléaire quand autant de gens souffrent en ce moment-même. Dénoncer n'empêche pas l'action pour aider. Et je crois d'ailleurs que dénoncer c'est déjà un pas pour aider, en tâchant de faire émerger la réalité du risque qui pèse sur tous sur Terre, et particulièrement en France par exemple (3/4 de notre énergie provient du nucléaire).
Dénoncer le nucléaire aujourd'hui, ce n'est pas "dégueulasse", c'est tout le contraire en fait. 
C'est par empathie pour ces peuples qui souffrent, pour ceux qui ont souffert (voir les populations autour de Tchernobyl) que l'on souhaite sincèrement que plus jamais une création humaine puisse faire autant de mal !

Je trouve excessivement triste (et totalement injuste) qu'on taxe systématiquement les anti-nucléaires d'opportunistes, alors que précisément sans centrales actives on aurait pu éviter qu'en plus des risques sur lesquels on n'a aucune prise (comme les tsunamis) on fasse encourir au peuple japonais (comme d'ailleurs tous les autres) l'extrême risque du nucléaire, en stoppant dès à présent la construction de centrales et en décidant l'arrêt de toutes les centrales. Sortir du nucléaire c'est protéger l'ensemble des populations du monde, y compris aussi la faune et la flore. C'est plus que jamais le moment d'en parler.
S'entêter à croire que l'on peut maîtriser totalement l'outil nucléaire, c'est une folie, c'est décider de faire encourir à tout ce qui vit sur Terre des risques intolérables.

Les anti-nucléaires n'ont rien à vendre, et d'ailleurs pour ma part je n'appartiens à aucun groupe, contrairement au lobby nucléaire pour qui les centrales sont une source énorme de revenus, je crois qu'il est fondamental de ne pas l'oublier quand on reçoit des informations sur le sujet.

Bonne journée & toutes mes pensées vont au peuple japonais et aux quelques hommes qui se sacrifient pour tout tenter afin d'éviter le pire.

4 commentaires :

Cerise a dit…

Bonjour, afin d'illustrer mon article (http://lescerisesauchocolat.wordpress.com/2011/03/20/tsunami-des-images-pour-le-japon/) sur l'initiative de Café Salé, je me suis permise d'emprunter votre illustration, j'espère que cela ne vous dérange pas... dans le cas contraire, merci de m'en informer ^^

Pray for Japan.

Claudio Cerri a dit…

Your works are very interesting for me! I follow you!

Boutchoupitchou a dit…

Je découvre ton blog suite à ton commentaire sur Libellulobar et j'adhère à 100% à ton opinion sur le sujet du nucléaire.
Je suis d'ailleurs déçue que le cfsl refuse des illustrations sur le Japon parce qu'elles contiennent le symbole nucléaire, je pense que c'est un réel problème et un risque que non seulement les Japonnais encourent mais aussi le reste du monde et il est important d'en parler.
Evidemment en ce qui les concerne l'impact est bien plus grave et je suis de tout coeur avec eux.
Bravo pour tes illustrations.

Madame Rhubarbe a dit…

>Cerise, pas de souci, bien au contraire, l'idée est que l'initiative soit relayée le plus possible. Merci pour le message. ^^

>Claudio Cerri, thank you. :)

>Boutchoupitchou, pour la sélection des dessins par cfsl leur motivation concerne surtout le fait de ne pas heurter la population japonaise. Je pense qu'une image type "drapeau japonais = symbole nucléaire" est une forme de stigmatisation qui n'est pas vraiment de nature à soutenir le Japon, ça pourrait être interprété comme une sorte de dénonciation.
Le peuple japonais en lui même n'est que victime du nucléaire, Il ne mérite pas d'être pointé du doigt selon moi.
Les administrateurs de cfsl veulent se tourner vers des images plutôt optimistes, ou du moins pas trop dures, et je le comprends.
La réalité pourrait bien de toutes façons hélas dépasser de loin la fiction... Donc inutile d'amplifier l'angoisse sur ce risque.

Rien n'empêche de s'exprimer sur le sujet par des images, mais en dehors de ce projet-là.
Espérons en tout cas que l'initiative porte ses fruits ! Et merci. :)